Catégorie

Analyses & Conseils

Analyses macroéconomiques et financières – Finance de Marché et Corporate Finance – Conseils de gestion de portefeuille et de patrimoine

Portfolio return – Q3-2013

Analyses & Conseils Par 2013-09-30 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Un arbre chatoyant et isolé, solidement ancré en terre, voilà qui ne pourrait mieux résumer notre performance en ce début d’automne. Car dernier jour de septembre rime avec notre point trimestriel sur notre portefeuille conseillé (rappel : il s’agit d’un portefeuille passif à moyen-long terme avec un rebalancement trimestriel si nécessaire afin de profiter d’opportunités à plus court terme). Fin juin nous proposons un portefeuille à trois mois composé de 23 titres répartis entre les secteurs suivants : FIG (Financial institutions), REG (Ressources et Energie), Biens de consommation, Luxe et Industriels.

La performance trimestrielle est excellente à notre sens puisque nous arrivons à un rendement total de +17.95% avec tous les secteurs hormis le luxe qui surperforment allégrement

Partager

Bons baisers du Royaume-Uni et de Chine !

Analyses & Conseils Par 2013-07-25 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Il y a quelques mois, nous avions parié sur un rebond de la croissance et un début de sortie de crise au Royaume-Uni en raison de la politique menée par David Cameron que nous estimions adéquate. A l’occasion de notre note de recherche du 3e trimestre 2013, nous avions de plus formulé des anticipations de croissance plus fortes pour l’indice londonien Footsie 100 que pour ses pairs Français et Allemands. La statistique du PIB britannique pour le second trimestre semble nous donner raison, avec une croissance de +0.6%, majoritairement grâce à la hausse de la consommation des ménages et des entreprises (rappel : PIB = Consommation + Investissement + Dépense publique +  (Exportations – Importations).

Sur un an, l’économie britannique a progressé de +1.4%, après la croissance de +0.3% enregistrée au premier trimestre. Même s’il y a encore du travail, l’économie du pays se remet.

Partager

Note de recherche T3 – 2013

Analyses & Conseils Par 2013-07-06 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Bonjour à tous. Début juillet, le moment de publier notre seconde note de recherche trimestrielle (pour le 3e trimestre 2013) est arrivé.

C’est l’occasion pour nous de réaliser un nouveau point sur la situation macro-économique, de donner nos perspectives techniques pour les principaux indices européens, d’étudier les opportunités sectorielles et enfin de réaliser un compte-rendu des performances du dernier trimestre sur un portefeuille type purement long basé sur les précédentes recommandations.

Partager

Rendements du 2ème trimestre

Analyses & Conseils Par 2013-06-25 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Il y a un peu plus de trois mois, nous avions réalisé une étude sur les secteurs à privilégier sur le marché français pour 2013 et plus particulièrement avec un horizon de trois mois, afin d’être en ligne avec nos études trimestrielles.

Aujourd’hui est venu le temps du résultat. Notre portefeuille conseillé en tant qu’exemple est strictement equipondéré, avec une réserve de cash de 5% et une stratégie 100% long. Les résultats ci-dessous expriment le rendement depuis le 1er janvier pour un portefeuille totalement passif :

Source des données brutes: boursorama

Partager

Perspectives techniques CAC40

Analyses & Conseils Par 2013-05-10 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Nos perspectives sur le CAC sont positives à court terme, plus modérées à moyen terme. L’indice risque d’entrer dans une période charnière en approchant le seuil psychologique des 4,000 points.

D’un point de vue uniquement technique, la dernière résistance des 3,870 a été brisée après le 5 mai, confirmant le rallye haussier de l’indice. Le RSI reste acheteur bien que nous soyons plus modérés que le consensus étant donné les signes d’épuisement et la stagnation proche des 70. Le MACD est acheteur et toujours assez bien positionné. La hausse se fait à un rythme assez faible mais l’objectif de court terme reste bien les 4,000 points malgré des volumes anémiques en l’absence d’indicateurs économiques majeurs et durant cette semaine de double pont de mai. Support majeur à 3,610, pivot de 3 mois à 3,800, prochaine résistance majeure au dessus des 4,000-4,015. Ainsi la dynamique haussière peut avoir tendance à s’épuiser mais nous n’observons pas encore de signe de retournement de tendance.

Partager

Note de recherche T2 2013

Analyses & Conseils Par 2013-04-02 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre. Pour cette raison et pour continuer à refléter notre choix de mettre les marchés financiers à la portée du plus grand nombre, nous avons décidé de lancer une note trimestrielle pour refléter la situation macroéconomique, les opportunités d’investissement en fonction du contexte financier et de l’analyse fondamentale et technique, ainsi que les tendances sectorielles reflétant nos avis. Quatre fois par an, nous mettrons donc à disposition gratuitement une note de recherche rédigée en toute indépendance d’esprit et reflétant notre opinion et lui seul sur les marchés financiers avec un biais Europe – France.

S’adressant à un public international représentant une part croissante de notre audience et étant donné notre langue de travail, ces notes seront rédigées exclusivement en langue anglaise. 

Partager

La limite des bonus en UE et ses possibles conséquences

Analyses & Conseils, News Par 2013-03-12 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , 1 Commentaire

 Alors que le parlement européen a récemment trouvé un compromis avec les Etats membres de l’UE sur la délicate question de la limitation des bonus en Europe, les réactions sont mitigées. Si les supporters de la mesure saluent un « frein pour la portée des prochaines crises et contre les abus du monde de la finance », les détracteurs affirment clairement que cette décision portera préjudice à l’exercice des professions financières sur le continent, soit en provoquant des départs massifs de banquiers, soit en forçant les sociétés de services financiers à augmenter les salaires fixes ce qui impactera leur rentabilité et les fragilisera dans un contexte international.

 

En quoi consiste-t-elle exactement, cette fameuse mesure qui pourrait entrer en vigueur dès 2014 ? Le compromis est simple : les bonus ne devraient plus pouvoir s’élever à plus de 100 % du montant de la rémunération fixe par an, avec une possibilité de représenter un maximum de 200 % toutefois, ceci nécessitant l’accord d’une majorité qualifiée d’actionnaires (donc cela ne concernera que les cadres dirigeants). Et dans ce second cas, 25% du bonus devra être sujet à versement différé sur une période d’un minimum de 5 ans.

Partager