Catégorie

News

Actualités économiques et financières

L’Europe dans l’impasse

News Par 2011-09-19 Mots clés:, , , , , , , , , , 2 Commentaires

19 septembre 2011. Après une semaine pourtant sous le signe d’un timide renouveau, on démarre ce lundi dans la déprime totale, pour changer. Toutes les bourses européennes ont subi des pertes aujourd’hui, après le cuisant échec de nos dirigeants européens qui devaient (du moins on l’espérait) trouver (ou au moins formuler), enfin, une solution pour la crise grecque.
Le CAC 40 cède 3% tout rond, à un pâle niveau encore une fois sous le seuil des 3,000 à 2,940.00 points. Le DAX est en repli de 2.83 % à 5,415.91 points, quant au FTSE, il subit également de lourdes pertes à 5,259.56 points (l’indice montre une meilleure résistance que ses semblables, en repli de 2.03 %). C’est donc la crise de la dette grecque qui occupe encore et toujours tous les esprits, un sujet récurrent, tellement récurrent qu’il y a là de quoi faire une vraie overdose de moussaka.

Partager

Un lundi du pied gauche

News Par 2011-09-12 Mots clés:, , , , , , , , , , , , 1 Commentaire

Réveil difficile ce lundi pour les investisseurs et pour moi (je vous épargne les détails), avec de nouvelles rumeurs sur la Société Générale (va faire faillite ? va pas faire faillite ?), la Grèce (va être en défaut ? va pas être en défaut ?), la zone Euro (va éclater ? va pas éclater ?) ou encore le Royaume-Uni (va lâcher l’UE ? va pas lâcher l’UE ?)… Bref, on a tous compris que pour l’instant, on a rien compris, comme disait un vieux Grec dans un éclair de clairvoyance (en l’occurrence le vénérable Socrate) : « ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα » (tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien).

Trêve de plaisanterie, l’heure n’est pas à la fête mais plutôt à la dépression nerveuse.

Cela a commencé par l’Asie

Partager

Vous avez dit irrationnel ?

News Par 2011-09-02 Mots clés:, , , , , , , , , , , Pas de commentaires

C’est assez amusant, alors que les cours des actions se sont effondrés en août (enfin amusant, pas pour tout le monde, mais s’il y a des perdants, il y a des gagnants), avec l’indice phare parisien en repli de 8.98% en un seulement un mois, surtout lors de la débâcle de fin juillet, l’information est tombée hier : le bénéfice net des 40 sociétés du CAC a augmenté de près de 10% pour un total de 46 milliards d’euros au premier semestre 2011 (le marché était alors très stagnant et les conditions pas top). De plus, les investissements réalisés par les entreprises sont en hausse, donc totalement à contre courant du pessimisme qui est si fort ces jours-ci.

Selon le Figaro, « Le décalage entre les marchés boursiers et la réalité des industries du CAC 40 se confirme.

Partager

Paris digère et s’accroche !

News Par 2011-08-31 Mots clés:, , , , , , , , 2 Commentaires

Même si l’avant dernière journée du mois d’août n’a pas permis de combler les incroyables pertes mensuelles en Europe (toujours à environ -15%), elle aura au moins servi à montrer une résistance et un regain d’optimisme sur les marchés. Surtout à Londres.

Certes, la journée a commencé avec des places européennes qui montraient de très bonne dispositions, après une véritable explosion (mais dans le bon sens du terme) des indices américains. Cependant ce fut de courte durée, avec la publication d’un indice conjoncturel trahissant une chute de confiance notable dans les milieux d’affaires pour ce qui concerne la zone euro au mois d’août ( -4.7 points). Pour l’ensemble des pays Européens, l’indice mensuel ESI faisait même part d’une baisse de 5 points (98.3 en zone Euro et 97.3 pour l’ensemble de l’Union Européenne).

Tous les indices boursiers terminent sur des scores au final assez piètres

Partager

Un début de semaine dans le sens des acheteurs

News Par 2011-08-22 Mots clés:, , , , , , Pas de commentaires

Le semblant de rebond technique attendu sur les marchés s’est bien produit aujourd’hui et même si les tendances ont été plus timides à la fin de la journée, on conserve des niveaux très appréciables par rapport à la débâcle de la semaine dernière : CAC 40 à +1,14% (ralenti par un secteur automobile à la traîne, notamment Renault et Michelin), FTSE 100 à +1,08%, même tendance pour les indices Espagnols et Italiens, seul le DAX Allemand se montre plus timide, à -0,11%.

En effet, les valorisations, devenues faibles incitent les investisseurs à revenir vers les marchés actions en Europe, notamment après les forts chutes observées la semaine dernière et dans l’attente de la conférence de Jackson Hole ce vendredi, dans laquelle Ben Bernanke, président de la Fed, s’exprimera. Les investisseurs sont donc dans l’expectative et espèrent l’annonce d’un troisième plan d’assouplissement quantitatif.

De nombreux opérateurs ont profité de cette journée plutôt calme pour racheter certains titres à bon compte. En effet, selon une déclaration de Nomura, « les actions européennes présentent désormais une décote de l’ordre de

Partager

Les tempêtes solaires rendent-elles les banquiers fou?

News Par 2011-08-18 Mots clés:, , , , , , , , 2 Commentaires

Vous avez bien lu. Un article de Reuters en provenance de Londres que j’ai consulté aujourd’hui dans le métro, en rentrant de mon harassante journée de travail (je plaisante, je bosse en banque alors n’exagérons rien), mentionne un fait assez intéressant.

Vous savez peut-être que durant cet été, plusieurs éruptions solaires d’une force conséquente ont été enregistrées, projetant dans le cosmos une pluie de particules entraînant sur notre Terre des tempêtes magnétiques qui provoquent des pannes électriques et de magnifiques aurores boréales à des latitudes nettement moins boréales que d’habitude.

Mais ô surprise, certains scientifiques ont formulé l’hypothèse que ces tempêtes magnétiques pouvaient affecter les comportements humains

Partager

Les marchés mi-août 2011, ou un possible retour de la rationalité

News Par 2011-08-18 Mots clés:, , , , , , , , , , , , 2 Commentaires

Encore en pleine tourmente boursière (qui tend à s’émousser toutefois après la forte correction sur la plupart des indices mondiaux depuis la fin du mois de juillet), les marchés ne sont toujours pas clairement orientés. Au menu des réjouissances, inquiétudes toujours présentes sur les dettes souveraines des pays périphériques de la zone euro, en particulier la Grèce, toujours au premier plan, mais aussi le Portugal, l’Irlande et maintenant l’Italie et l’Espagne et ce malgré des déclarations visant à rassurer les marchés et annonçant des politiques de rigueur. De plus, les inquiétudes concernant la croissance mondiale sur la fin 2011 restent importantes, bien qu’à relativiser. Pour couronner le tout et comme chacun le sait, Standard and Poor’s a dégradé la note des USA à AA+ contre AAA précédemment (qui est rappelons le la note la plus élevée). Alors oui, bien que AA+ soit le gage d’une qualité toujours excellente et que ce n’est qu’une simple variation de note d’une seule agence de notation, cela a retourné les marchés car rappelons-le, l’investisseur est un être fragile et craintif et le poids psychologique du geste de S&P a été ressenti, plus comme un simple avertissement, plutôt comme une immense épée de Damoclès planant sur Wall Street et donc sur la finance mondiale. Et puis la semaine dernière, des rumeurs de

Partager