Le pétrole et les Banques Centrales...Evening Meeting du 25 Avril !

Le pétrole et les Banques Centrales…Evening Meeting du 25 Avril !

Reprendre son souffle, c’est l’expression qui s’adapte parfaitement au contexte actuel sur les marchés. Nous allons voir pourquoi en continuant la tradition des Evening Meeting pour revenir sur les actualités de ces deux dernières semaines sur différentes classes d’actifs !

Côté Actions

Consolidation sur la plupart des bourses mondiales en ce lundi 25 Avril après deux semaines de hausse notable. Le gain pour le marché français (matérialisé en simplifiant par l’indice CAC 40) s’élève à plus de 6% sur deux semaines. La journée de lundi s’inscrit à nouveau en baisse, consolidation logique après une hausse plus prolongée.

Du côté des grands indices, le CAC 40 abandonne 0.5% à 4,545 points. A Francfort, le DAX est lui aussi en repli, plus marqué, de -0.74% sous les 10,300 points. Londres lache 0.8% à 6,257 points pour le FTSE 100. Même tendance en Espagne avec l’IBEX 35 en baisse de 1.1%. Les marchés les plus marqués à la baisse restent l’Italie (-1.75% pour le FTSE MIB) et la Grèce (-1.38%).

Aux Etats-Unis, les marchés ont ouvert en repli entre -0.5% et -0.75% respectivement pour le Nasdaq Composite et le DJIA.

Enfin, en Asie, les clôtures se sont faites dans le rouge avec le Japon et Hong-Kong notamment (-0.76%). La Chine est en ordre plus dispersé avec Shanghai en baisse de 0.4% quand Shenzhen et Taiwan sont en positif, +1.03% et +0.29% respectivement.

La hausse de ces dernières semaines avait été sous-tendue par la hausse des cours des matières premières malgré l’échec de la conférence de Doha pour un accord sur un gel de la production de pétrole. Les publications, certaines de bonne facture, ont également poussé les marchés. En fin de semaine dernière, le mouvement haussier du marché a été aussi interrompu par la déception après l’intervention de Mario Draghi. Pour la journée du 26 Avril, les prises de Bénéfice se concentrent sur les pétrolières et les bancaires, tandis qu’EDF, en France, est attaquée après l’annonce d’une future augmentation de capital de 4 milliards d’euros avec participation de l’Etat pour 3 milliards d’euros. Le projet d’investissement nucléaire d’Hinkley Point au Royaume-Uni est également repoussé.

Concernant les news importantes, restons sur l’énergie avec le plan stratégique officiellement approuvé par l’Arabie Saoudite pour une économie moins dépendante du pétrole, plan qui inclut la création d’un fonds souveraine de 2,000 milliards de dollars destiné à favoriser les investissements diversifiés dans des actifs non liés au pétrole et à l’énergie fossile. Il est vrai qu’à court terme la baisse importante du cours du baril de pétrole a mis en péril les finances du Royaume, constat rendu encore plus visible par le niveau élevé atteint ce week-end du Saudi Interbank Offered Rate : à 2% à trois mois, c’est le niveau le plus élevé depuis Janvier 2009; cette situation sur le marché interbancaire étant induite par la dichotomie entre la baisse du montant des fonds gouvernementaux dans le système bancaire couplé à la hausse des financements par les banques en raison des déficits croissants des budgets. La banque centrale cherche également à stimuler la croissance par le crédit.

En Asie, la banque du Japon continue à acheter des actions japonaises via des ETF (ceci s’inscrit dans son plan d’intervention) jusqu’à arriver à des niveaux de détention record : on estime que la BoJ (Bank of Japan) est désormais dans le top 10 des actionnaires pour 90% des sociétés composant le Nikkei 225 ! C’est la nouvelle baleine du Japon !

Le CAC 40 sur 5 jours / Source: Yahoo Finance

Le CAC 40 sur 5 jours / Source: Yahoo Finance

Les taux et souverains

Côté taux, les spreads sur le High-Yield corporate continuent à diminuer en Europe et aux Etats-Unis après les pics atteints en début d’année. Avec le programme Européen de rachat d’obligations d’entreprises tel que voulu par la Banque Centrale, il faut se préparer à voir des rendements en baisse au moins sur les bonds Investment Grade voire High Yield par extension.

Sur les souverains, l’état des lieux et le suivant pour les yields 10 ans et les spreads (par rapport à la France) :

Souverains - Spreads et Taux / Source: Boursorama

Souverains – Spreads et Taux / Source: Boursorama

Les rendements restent extremement faibles voire négatifs sur certaines échéances (et c’est aussi le cas sur le 10 ans en Suisse). L’Europe semble se stabiliser à ces niveaux faibles tandis que le rendement s’est tendu cette semaine aux US par rapport aux niveaux observés en début de semaine dernière.

Plusieurs décisions monétaires sont attendues : le 27 Avril la Fed s’exprimera puis ce sera le tour de la Banque du Japon le 28. Les taux directeurs sont attendus stables pour la Fed mais la Banque du Japon pourrait en revanche à nouveau renforcer ses rachats d’actifs ou abaisser encore son principal taux directeur, déjà négatif. Lower for Longer ?

Matières premières

Un oeil rapide sur les matières premières : le Brent s’inscrit en baisse légère, en dessous de 45 USD ce jour, après les niveaux record de la semaine dernière où le seuil de 46 dollars avait été dépassé pour la première fois depuis 5 mois (hausse sur la semaine : +5% environ). C’était un bon moment pour prendre ses bénéfices sur des positions longues sur le pétrole initiées un peu plus tôt. Une consolidation un peu au dessus des 40 dollars pour le Brent et le WTI peut être rapidement un bon nouveau point d’entrée pour viser les résistances près des 48 dollars.

Le retour du Brent / Source: Financial Times

Le retour du Brent / Source: Financial Times

Côté métaux précieux, l’or est en légère hausse au-dessus de 1,233 dollars l’once, comme l’argent lui aussi en hausse de 0.24%.

Les autres commodities, notamment agricoles, s’inscrivent en baisse sauf pour le riz. Sur une semaine, la plus forte progression reste le café (+15%).

Devises

Clôturons notre point avec les devises.

Table du change / Source: Bloomberg

Table du change / Source: Bloomberg

L’Euro, après une semaine mouvementée avant et après la déclaration de Mario Draghi, s’inscrit en légère hausse et repasse la barre des 1.125 Dollars US. Le Yen continue son appréciation, proche des 111 Dollars. Petite appréciation de la livre Sterling, sous la barre des 0.78 Euros.

Sources pour la rédaction de cet article: Bloomberg, FT, Yahoo Finance, Boursorama, Investir

Partager