Morning-Meeting : your personal financier

News Par 2016-01-31 Mots clés:, , , , , , Pas de commentaires

Chers abonnes, merci pour votre patience.

Morning-Meeting revient très prochainement avec une équipe renouvelée pour toujours plus de contenus : actualités financières et économiques, conseils boursiers et en gestion de patrimoine, analyses et ressources (cours, contenus de perfectionnement, aide aux entretiens…). Et toujours avec notre opinion, sans tabou !

 

A très bientôt

 

Partager

Performance de portefeuille T1 2014

Analyses & Conseils Par 2014-04-25 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

image1

Après un peu plus de trois mois depuis la dernière note trimestrielle, il est temps de faire le point sur le portefeuille passif conseillé dans la rubrique « outlook ».

Celui-ci suppose une non-intervention depuis les prises de position (long only) et aucun instrument de couverture n’est utilisé, de manière à évaluer la pertinence du stock-picking par rapport au contexte de marché, le but étant de réaliser une surperformance par rapport à un indice de référence utilisé comme benchmark (ici le SBF 120).

Le portefeuille actuel est composé de 27 titres, représentant en tout 7 secteurs : finance, industriels, santé, énergies et ressources naturelles, pharmacie, médias, automobile. Ces secteurs sont choisis en fonction des orientations arrêtées après une analyse macroéconomique menée de manière trimestrielle.

Ci-dessous figurent les performances du portefeuille :

Partager

Maintien de la note AA pour la France

News Par 2014-04-25 Mots clés:, , , , , , , , , , Pas de commentaires

 L’agence de notation américaine Standard and Poor’s a aujourd’hui confirmé la note double A de la France, avec une note de crédit court-terme A-1+ et une perspective stable, en saluant principalement les efforts du gouvernement pour améliorer la compétitivité du pays et lutter contre le déficit public (source : Standard & Poor’s, Reuters).

Toutefois, l’agence souligne également un optimisme exagéré du gouvernement socialiste en termes de prévisions. Malgré la volonté grandissante du gouvernement de faire face aux difficultés économiques et des actions allant dans le bon sens, Standard & Poor’s a une vision un peu plus

Partager

Objectif atteint, et après ?

Analyses & Conseils Par 2014-02-25 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

24 Février 2014, notre objectif trimestriel (rappel : CAC-40 annoncé à 4,400 points d’ici fin mars, note trimestrielle T1-2014) est atteint, avec l’indice vedette français qui clôture à 4,419.13 points (+0.87%). Le SBF 120 et les CAC all tradables ne sont pas en reste respectivement à 3,446.83 (+0.85%) et à 3,375.00 (+0.85%).

Du côté des places étrangères, du vert partout à part en Asie, avec Londres qui a clôturé à 6,865 points (+0.41%), Francfort à 9,709 points (+0.54%) et les US qui sont bien orientés en clôture (+0.69% pour le Nasdaq, +0.62% pour le S&P avec un nouveau record en séance et +0.64% pour le DJIA).

Partager

Note de recherche / Research Note Q1-2014

Analyses & Conseils Par 2014-01-06 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Nouvelle année, nouveaux objectifs, nouvelles contraintes.

Comment prendre position après l’envolée de la plupart des marchés mondiaux en 2013 ? Le CAC 40 peut-il rééditer une telle performance ? Qu’en est-il de l’incertitude autour des politiques monétaires des banques centrales ? Les marchés européens vont-ils enfin rejoindre les marchés nord-américains ? Quels secteurs privilégier et pourquoi ? Et qu’attendre d’une année où le premier jour de cotations de l’indice star français se traduit par une performance négative quand on sait que dans 80% des cas, cette première journée donne la tendance annuelle ?Pour tenter de répondre à toutes ces questions tout en livrant notre sentiment du marché dans un contexte difficile, nous sommes heureux de vous livrer, toujours gratuitement, notre note de recherche pour le premier trimestre 2014 qui reprend également la performance de notre portefeuille du Q4-2013 !

Partager

Point sur portefeuille T4 2013

News Par 2014-01-02 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Ce premier article de 2014 est l’occasion pour nous de vous souhaiter à toutes et tous une excellente nouvelle année ! Et également de faire un point sur les performances de notre portefeuille passif type sur le dernier trimestre 2013.

Et les performances sont assez décevantes à notre goût bien que positives, avec un rendement global (plus-value seule) de +0.47% entre octobre et décembre, contre +1.81% pour le benchmark.

Les secteurs qui ont bien performé sont les financières et les industrielles, alors que le portefeuille a été négativement impacté par ressources et énergie (Technip et CGG avec des baisses de recommandations de brokers malgré des contrats intéressants) et dans une moindre mesure par le luxe (outlook moins favorable, demande plus faible des émergents). Peugeot a aussi mal terminé l’année après avoir réalisé une excellente performance jusqu’au mois de novembre, ce qui a pesé sur le secteur des biens de consommation.

Partager

Point marchés – la période post-stagnation

News Par 2013-12-05 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Après une trop longue période de stagnation qui a porté sur les nerfs de bien des investisseurs (il n’y a rien de pire que des cours flat), le marché a subi une consolidation assez notable il y a deux séances, avec une correction de près de 3% (plus forte baisse sur l’indice phare français depuis près de 3 mois). L’ensemble des indices est toujours tiraillé entre d’une part les bonnes nouvelles sur le plan économique (aux US, car en Europe il faut attendre un peu notamment en raison des deux malades que sont la France et l’Italie en termes de croissance et de climat des affaires) et le probable tappering (du moins attendu par le consensus dans les prochains mois). Il semble toutefois que les marchés commencent à sortir de la logique « bonne nouvelle = mauvaise nouvelle car tappering plus probable » ce qui constitue clairement une rupture au regard de la façon d’analyser les cours par la plupart des investisseurs depuis maintenant plus d’un an. Aujourd’hui alors que la politique de la Fed est attendue moins accommodante en raison des performances de l’économie américaine, la BCE prend le

Partager