image1

Après un peu plus de trois mois depuis la dernière note trimestrielle, il est temps de faire le point sur le portefeuille passif conseillé dans la rubrique « outlook ».

Celui-ci suppose une non-intervention depuis les prises de position (long only) et aucun instrument de couverture n’est utilisé, de manière à évaluer la pertinence du stock-picking par rapport au contexte de marché, le but étant de réaliser une surperformance par rapport à un indice de référence utilisé comme benchmark (ici le SBF 120).

Le portefeuille actuel est composé de 27 titres, représentant en tout 7 secteurs : finance, industriels, santé, énergies et ressources naturelles, pharmacie, médias, automobile. Ces secteurs sont choisis en fonction des orientations arrêtées après une analyse macroéconomique menée de manière trimestrielle.

Ci-dessous figurent les performances du portefeuille :

 

Les secteurs ayant réalisé la performance la plus intéressante sont dans l’ordre l’automobile, la santé, les énergies et ressources, qui se sont tous trois montrés très dynamiques, étant en effet des secteurs assez volatiles et très corrélés aux perspectives économiques. La performance est correcte pour la pharmacie et les services financiers (qui ont déjà pleinement bénéficié de l’embellie des marchés en 2012 et 2013), acceptable mais clairement sous le benchmark pour les biens industriels et les médias (marqués par une reprise lente en Europe).

Sur le global, nous réalisons une performance absolue très positive (+8.38% pour une équi-pondération des titres, +10.14% pour une équi-pondération des secteurs), de même que la performance relative puisque notre portefeuille passif parvient à surperformer l’indice de référence (+0.52% ou +2.28% suivant les pondérations). Dans un contexte difficilement prédictible, cette performance est donc globalement satisfaisante, d’autant plus lorsqu’elle est annualisée.

Partager