Nos perspectives sur le CAC sont positives à court terme, plus modérées à moyen terme. L’indice risque d’entrer dans une période charnière en approchant le seuil psychologique des 4,000 points.

D’un point de vue uniquement technique, la dernière résistance des 3,870 a été brisée après le 5 mai, confirmant le rallye haussier de l’indice. Le RSI reste acheteur bien que nous soyons plus modérés que le consensus étant donné les signes d’épuisement et la stagnation proche des 70. Le MACD est acheteur et toujours assez bien positionné. La hausse se fait à un rythme assez faible mais l’objectif de court terme reste bien les 4,000 points malgré des volumes anémiques en l’absence d’indicateurs économiques majeurs et durant cette semaine de double pont de mai. Support majeur à 3,610, pivot de 3 mois à 3,800, prochaine résistance majeure au dessus des 4,000-4,015. Ainsi la dynamique haussière peut avoir tendance à s’épuiser mais nous n’observons pas encore de signe de retournement de tendance.

D’un point de vue plus fondamental, peu de vecteurs de hausse, malgré le fait que les résultats aux US sont globalement meilleurs que prévus. Les records historiques sur le S&P et Dow Jones sont battus et statistiquement, les indices US progressent de 19% supplémentaires après avoir dépassé leurs records historiques, ce qui laisse encore des opportunités pour les bull, en plus du dopage aux liquidités des banques centrales. Peu d’infos en ce vendredi en France, le CAC est livré à lui-même. Fixing du jour à +0.64% et 3,953.83 points.

Source graphe: Bloomberg
Partager