Mots clés

analyse boursière

Point marchés – la période post-stagnation

News Par 2013-12-05 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Après une trop longue période de stagnation qui a porté sur les nerfs de bien des investisseurs (il n’y a rien de pire que des cours flat), le marché a subi une consolidation assez notable il y a deux séances, avec une correction de près de 3% (plus forte baisse sur l’indice phare français depuis près de 3 mois). L’ensemble des indices est toujours tiraillé entre d’une part les bonnes nouvelles sur le plan économique (aux US, car en Europe il faut attendre un peu notamment en raison des deux malades que sont la France et l’Italie en termes de croissance et de climat des affaires) et le probable tappering (du moins attendu par le consensus dans les prochains mois). Il semble toutefois que les marchés commencent à sortir de la logique « bonne nouvelle = mauvaise nouvelle car tappering plus probable » ce qui constitue clairement une rupture au regard de la façon d’analyser les cours par la plupart des investisseurs depuis maintenant plus d’un an. Aujourd’hui alors que la politique de la Fed est attendue moins accommodante en raison des performances de l’économie américaine, la BCE prend le

Partager

Point technique 2013-06-10

News Par 2013-06-10 Mots clés:, , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Le CAC 40 a subi fin mai une correction qui se prolonge avec la rupture de la tendance haussière qui avait duré plus d’un mois et avait ramené l’indice sur ses plus hauts niveaux de 2 ans, aux environs des 4,050 points. Comme prévu, le CAC 40 a buté sur cette résistance suivant un double top et est retombé sous le seuil psychologique des 4,000 points non sans avoir résisté aux abords de ce qui était devenu une sorte de support.

La pression de la conjoncture économique aura été trop forte, avec les marchés actions principalement dopés par les politiques très accommodantes des banques centrales ainsi que par une certaine réallocation d’actifs des obligations souveraines vers les actions en raison de perspectives de rendement bien meilleures (on a d’ailleurs observé une légère remontée de la plupart des taux + resserrement des spreads en Europe).

En ce qui concerne l’analyse technique, nous nous situons actuellement dans

Partager

Perspectives techniques CAC40

Analyses & Conseils Par 2013-05-10 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Nos perspectives sur le CAC sont positives à court terme, plus modérées à moyen terme. L’indice risque d’entrer dans une période charnière en approchant le seuil psychologique des 4,000 points.

D’un point de vue uniquement technique, la dernière résistance des 3,870 a été brisée après le 5 mai, confirmant le rallye haussier de l’indice. Le RSI reste acheteur bien que nous soyons plus modérés que le consensus étant donné les signes d’épuisement et la stagnation proche des 70. Le MACD est acheteur et toujours assez bien positionné. La hausse se fait à un rythme assez faible mais l’objectif de court terme reste bien les 4,000 points malgré des volumes anémiques en l’absence d’indicateurs économiques majeurs et durant cette semaine de double pont de mai. Support majeur à 3,610, pivot de 3 mois à 3,800, prochaine résistance majeure au dessus des 4,000-4,015. Ainsi la dynamique haussière peut avoir tendance à s’épuiser mais nous n’observons pas encore de signe de retournement de tendance.

Partager

Point express sur le marché parisien 17Aug12

News Par 2012-08-17 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Le CAC 40 évolue dans une tendance peu claire et dans un climat assez calme étant donné le peu d’opérateurs présents ce qui est matérialisé par des volumes faibles depuis une bonne dizaine de jours.

On sent que les acheteurs restent bien présents mais il suffit d’une toute petite mauvaise nouvelle pour faire basculer la balance. Cette tendance haussière assez importante qui a vu le CAC revenir à des niveaux inédits depuis fin mars (clôture ce jour à 3,488.38 points et +0.23%), apparaît comme fragile. Elle repose sur plusieurs espoirs, majoritairement tournés vers les politiques des banques centrales (Fed et BCE en première ligne bien évidemment). Ce qui sous-tend la hausse est assez particulier : les résultats d’entreprises et la conjoncture sont mitigés, ce n’est pas assez mauvais pour entraîner un pessimisme et un basculement de la balance en faveur des vendeurs, mais ces résultats ne sont pas assez bon non plus pour exclure une intervention des banques centrales de par des mesures non conventionnelles comme des rachats massifs de dettes souveraines par la BCE par exemple.

Une rumeur du jour laisse aussi entendre qu’une partie des fonds européens

Partager

Analyse Fondamentale vs. Technique : les facteurs d’influence

Cours & Ressources Par 2011-10-29 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Les analyses techniques et fondamentales s’opposent. Quand l’analyse technique proclame que l’on peut anticiper les fluctuations de n’importe quel actif grâce aux éléments graphique et au passé des cours, l’analyse fondamentale se focalise sur l’information, les décisions rationnelles et la connaissance de l’actif concerné.

Dans un autre article, on avait aussi vu que selon le degré d’efficience d’un marché, les analyses fondamentales et techniques n’auraient pas le même niveau de succès. Personne n’est encore d’accord sur cet aspect toutefois.

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent influer sur les cours et donc provoquer des opportunités d’investissement ou au contraire des risques pour l’investisseur. Ces facteurs diffèrent, selon les approches de l’analyse technique et de l’analyse fondamentale.

Par un graphique simple, on peut en évoquer plusieurs. Certains découlent de l’analyse fondamentale et d’autres de l’analyse technique 

Partager

Les figures de retournement

Cours & Ressources Par 2011-09-04 Mots clés:, , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

En analyse technique, il existe des signaux, souvent vérifiés, qui laissent présager un retournement de tendance (c’est-à-dire le passage d’un marché baissier (dit « bear ») à une tendance haussière (dite « bull ») et inversement. Ainsi, ces figures de retournement (reversal patterns) permettent de prendre des positions à l’achat ou à la vente, en fonction de la dernière tendance observée.

Nous allons traiter ici des principales figures de retournement connues, qui sont le « head and shouders », double top, W de retournement (aussi appelé double bottom) et le triple sommet.

–          « Head and Shoulders » : Il s’agit d’une figure qui

Partager

Les outils complémentaires à l’étude graphique

Cours & Ressources Par 2011-08-20 Mots clés:, , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Le premier outil, extrêmement répandu et pratiquement indissociable d’un graphe, sont les volumes. Ils sont généralement représentés sous les courbes, dans un espace dédié. Les volumes sont utilisés pour estimer la conviction des opérateurs de marché (qui interviennent sur les titres donnés, c’est-à-dire que ce soit à l’achat ou à la vente) dans l’orientation des prix. Globalement, on peut si les volumes sont en hausse durant une période de progression des cours à la hausse, ceci est interprété comme un signal positif, une confirmation d’une tendance récurrente qui va en se confortant et cela laisse donc présager un potentiel de hausse encore réel. A l’inverse, si les tendances des volumes et des prix se contredisent (par exemple avec des prix à la hausse et des volumes qui vont en diminuant), ceci sera considéré comme un signal de vente ou en tous cas de « non-achat » étant donné que les opérateurs de marché se montrent de moins en moins hardis à intervenir sur le titre et donc sont de moins en moins convaincus de l’orientation à venir concernant l’actif en question.

Ci-dessous, voici un exemple de courbe avec volumes :

Partager