Mots clés

analyse fondamentale

Note de recherche / Research Note Q1-2014

Analyses & Conseils Par 2014-01-06 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Nouvelle année, nouveaux objectifs, nouvelles contraintes.

Comment prendre position après l’envolée de la plupart des marchés mondiaux en 2013 ? Le CAC 40 peut-il rééditer une telle performance ? Qu’en est-il de l’incertitude autour des politiques monétaires des banques centrales ? Les marchés européens vont-ils enfin rejoindre les marchés nord-américains ? Quels secteurs privilégier et pourquoi ? Et qu’attendre d’une année où le premier jour de cotations de l’indice star français se traduit par une performance négative quand on sait que dans 80% des cas, cette première journée donne la tendance annuelle ?Pour tenter de répondre à toutes ces questions tout en livrant notre sentiment du marché dans un contexte difficile, nous sommes heureux de vous livrer, toujours gratuitement, notre note de recherche pour le premier trimestre 2014 qui reprend également la performance de notre portefeuille du Q4-2013 !

Partager

Point sur portefeuille T4 2013

News Par 2014-01-02 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Ce premier article de 2014 est l’occasion pour nous de vous souhaiter à toutes et tous une excellente nouvelle année ! Et également de faire un point sur les performances de notre portefeuille passif type sur le dernier trimestre 2013.

Et les performances sont assez décevantes à notre goût bien que positives, avec un rendement global (plus-value seule) de +0.47% entre octobre et décembre, contre +1.81% pour le benchmark.

Les secteurs qui ont bien performé sont les financières et les industrielles, alors que le portefeuille a été négativement impacté par ressources et énergie (Technip et CGG avec des baisses de recommandations de brokers malgré des contrats intéressants) et dans une moindre mesure par le luxe (outlook moins favorable, demande plus faible des émergents). Peugeot a aussi mal terminé l’année après avoir réalisé une excellente performance jusqu’au mois de novembre, ce qui a pesé sur le secteur des biens de consommation.

Partager

Perspectives techniques CAC40

Analyses & Conseils Par 2013-05-10 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Nos perspectives sur le CAC sont positives à court terme, plus modérées à moyen terme. L’indice risque d’entrer dans une période charnière en approchant le seuil psychologique des 4,000 points.

D’un point de vue uniquement technique, la dernière résistance des 3,870 a été brisée après le 5 mai, confirmant le rallye haussier de l’indice. Le RSI reste acheteur bien que nous soyons plus modérés que le consensus étant donné les signes d’épuisement et la stagnation proche des 70. Le MACD est acheteur et toujours assez bien positionné. La hausse se fait à un rythme assez faible mais l’objectif de court terme reste bien les 4,000 points malgré des volumes anémiques en l’absence d’indicateurs économiques majeurs et durant cette semaine de double pont de mai. Support majeur à 3,610, pivot de 3 mois à 3,800, prochaine résistance majeure au dessus des 4,000-4,015. Ainsi la dynamique haussière peut avoir tendance à s’épuiser mais nous n’observons pas encore de signe de retournement de tendance.

Partager

Analyse technique, réflexion et efficacité

Cours & Ressources Par 2012-03-15 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

L’analyse technique, très décriée au profit de l’analyse fondamentale, a pourtant une réelle utilité. Elle peut permettre, dans de très nombreux cas et pour un observateur attentif, d’anticiper les grands changements de tendance, voire de prévoir l’éclatement de certaines bulles ou encore d’anticiper des tendances haussières après des périodes plus déprimées. Il est aussi possible de lire dans les cours et les indicateurs techniques lorsqu’un évènement se trame, qu’une information privilégiée ou une rumeur est exploitée avant que celle-ci soit rendue publique.

Ceci nécessite un sans froid à toute épreuve, une très forte attention à tous les détails ainsi qu’un goût du risque. Cependant, lorsqu’un signe s’observe et se trouve validé par plusieurs indicateurs, le risque peut être réduit, voire maîtrisé si l’on passe des positions avec des stops et des seuils.

Dans cet article, nous allons mettre en évidence certaines techniques, assorties d’exemples concrets.

Partager

Valorisation des stocks

Cours & Ressources Par 2011-12-27 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , 2 Commentaires

Pour évaluer le coût d’un stock, pouvoir le répartir dans les charges et définir la part de ce coût qui sera ventilée entre le coût des ventes (achats) et la valeur des stocks dans le bilan, il faut définir la manière dont le stock est évalué et les coûts qui lui incombent.

On dénombre 3 voire 4 grandes méthodes. Chaque méthode a ses spécificités : certaines méthodes vont créer des charges plus élevées, d’autres une valeur estimée de stock plus grande. C’est pour cela qu’il est très important de connaître et de comprendre la méthode utilisée pour la valorisation des stocks d’une société dans le cadre d’une analyse. Il est aussi à noter qu’une entreprise est censée utiliser la même méthode de valorisation de ses stocks à chaque exercice de manière à avoir une présentation homogène. Dans le cas contraire, il serait facile, en changeant de méthode, de manipuler la présentation des comptes en faisant ressortir des charges plus ou moins élevée d’une année sur l’autre.

Les méthodes communément admises sont les suivantes :

Partager

CAF et cash flows

Cours & Ressources Par 2011-11-18 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Lors de l’analyse financière d’une société, que ce soit en analyse equity ou en analyse crédit, l’étude des cash-flows (de la trésorerie) de l’entreprise est primordiale.

Les tableaux de flux

On trouve généralement dans les états financiers d’une société, en plus des classiques bilan et compte de résultat, un tableau de flux de trésorerie (si ce n’est pas le cas, on peut le reconstituer). Ce tableau est organisé en trois rubriques qui correspondent aux flux de trésorerie émanant de 3 activités :

–  Le flux de trésorerie d’exploitation :

Partager

Amortissements et dépréciations

Cours & Ressources Par 2011-11-13 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

En finance d’entreprise, on peut définir les amortissements et les dépréciations de la manière suivante :

Amortissement : « L’amortissement est la constatation comptable de la perte de valeur subie par un bien du fait de son utilisation ou de sa détention par l’entreprise. Il recouvre donc, de fait, deux phénomènes distincts : l’usure due à l’utilisation d’un bien (machines, agencements, carrières, véhicules, immeubles, etc.) et l’obsolescence, due au fait que les actifs de production utilisés par l’entreprise peuvent devenir désuets compte tenu de l’évolution technologique du secteur d’activité. »

Provisions pour dépréciations : « Elles constatent une dépréciation de la valeur du patrimoine liée à la dépréciation ou la perte prévisible d’un élément d’actif. »

Partager