Mots clés

BCE

Point marchés – la période post-stagnation

News Par 2013-12-05 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Après une trop longue période de stagnation qui a porté sur les nerfs de bien des investisseurs (il n’y a rien de pire que des cours flat), le marché a subi une consolidation assez notable il y a deux séances, avec une correction de près de 3% (plus forte baisse sur l’indice phare français depuis près de 3 mois). L’ensemble des indices est toujours tiraillé entre d’une part les bonnes nouvelles sur le plan économique (aux US, car en Europe il faut attendre un peu notamment en raison des deux malades que sont la France et l’Italie en termes de croissance et de climat des affaires) et le probable tappering (du moins attendu par le consensus dans les prochains mois). Il semble toutefois que les marchés commencent à sortir de la logique « bonne nouvelle = mauvaise nouvelle car tappering plus probable » ce qui constitue clairement une rupture au regard de la façon d’analyser les cours par la plupart des investisseurs depuis maintenant plus d’un an. Aujourd’hui alors que la politique de la Fed est attendue moins accommodante en raison des performances de l’économie américaine, la BCE prend le

Partager

Note de recherche T3 – 2013

Analyses & Conseils Par 2013-07-06 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Bonjour à tous. Début juillet, le moment de publier notre seconde note de recherche trimestrielle (pour le 3e trimestre 2013) est arrivé.

C’est l’occasion pour nous de réaliser un nouveau point sur la situation macro-économique, de donner nos perspectives techniques pour les principaux indices européens, d’étudier les opportunités sectorielles et enfin de réaliser un compte-rendu des performances du dernier trimestre sur un portefeuille type purement long basé sur les précédentes recommandations.

Partager

L’Europe enfin calmée ?

News Par 2013-01-11 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Mario Draghi a peut être gagné la partie…et gratuitement, sans verser un seul euro. En effet, aujourd’hui, rares sont encore ceux qui parient sur une dislocation de la zone euro. L’Europe a tenu envers et contre tout, surtout ceux qui jouaient sur sa perte. Pour preuve, le resserrement un peu plus fort aujourd’hui des spreads de taux entre les différents pays européens:

1/ L’Italie: EUR 3.5bn d’obligations placées ce matin au taux de 1.85% (vs. 2.50% pour la dernière opération similaire). Cela signifie qu’il s’agit du taux le plus faible observé depuis le premier trimestre 2010. Taux 10 ans Italien: 3.98%

2/ L’Espagne: à 4.88% pour le 10 ans, le rendement se détend également.

Partager

Point express sur le marché parisien 17Aug12

News Par 2012-08-17 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Le CAC 40 évolue dans une tendance peu claire et dans un climat assez calme étant donné le peu d’opérateurs présents ce qui est matérialisé par des volumes faibles depuis une bonne dizaine de jours.

On sent que les acheteurs restent bien présents mais il suffit d’une toute petite mauvaise nouvelle pour faire basculer la balance. Cette tendance haussière assez importante qui a vu le CAC revenir à des niveaux inédits depuis fin mars (clôture ce jour à 3,488.38 points et +0.23%), apparaît comme fragile. Elle repose sur plusieurs espoirs, majoritairement tournés vers les politiques des banques centrales (Fed et BCE en première ligne bien évidemment). Ce qui sous-tend la hausse est assez particulier : les résultats d’entreprises et la conjoncture sont mitigés, ce n’est pas assez mauvais pour entraîner un pessimisme et un basculement de la balance en faveur des vendeurs, mais ces résultats ne sont pas assez bon non plus pour exclure une intervention des banques centrales de par des mesures non conventionnelles comme des rachats massifs de dettes souveraines par la BCE par exemple.

Une rumeur du jour laisse aussi entendre qu’une partie des fonds européens

Partager

Sellers are back : volatilité à venir sur les souverains ?

News Par 2012-04-13 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , 2 Commentaires

Le CAC 40 a perdu plus de 2% aujourd’hui, plus exactement en retrait de 2.47% à 3,189.09 points, cassant un support que nous considérions comme important, celui des 3,200 points. Sur les autres places européennes la même tendance est observable avec Londres qui se replie de 1.03% et Francfort qui lâche 2.36%. L’eurostoxx 50 fait également très grise mine puisqu’il s’est rétracté de près de 2.6%. Milan et Madrid, comme on peut aussi s’y attendre, chutent de leur coté de respectivement 3,5% et 3,6%. En bref, nous sommes revenus à des niveaux de valorisation qui sont faibles et même très faibles et les indices français se positionnent de manière médiocre entre le Royaume Uni et l’Allemagne d’un côté (le UK étant plus à l’abri des tensions sur la zone euro) et l’Italie et l’Espagne de l’autre (mais ce n’est pas une surprise). Encore une séance comme celle-ci et le CAC aura clairement effacé les gains enregistrés depuis le début de cette année qui commençait pourtant très bien. Côté valeurs, ce sont les cycliques/industrielles (Lafarge, Peugeot) qui ont le plus pâti de cette tendance dépressive, L’Oréal étant le seul titre à parvenir à se maintenir, grappillant tout juste 1%). Les bancaires ne sont également pas à la fête, et pour cause.

Qu’est-ce qui inquiète les investisseurs ? Plusieurs aspects conjugués.

Partager

Correction durable ou brève consolidation ?

News Par 2012-04-04 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Déjà. L’heure n’est déjà plus à la fête sur les marchés. La plupart des indices se sont aujourd’hui consolidés, clôturant en baisse notable : -2.74% pour le CAC 40, -2.84% pour le Dax, -2.30% pour le Footsie, -4.11% pour l’Eurostoxx50… En fait, il s’agit plutôt d’une correction, on voit les indices effacer une partie des gains considérables accumulés depuis le 1er janvier. Alors on est en droit de se poser des questions. A-t-on anticipé trop tôt une reprise ? Les indices mondiaux ont-ils sur réagi ? Les nouveaux doutes actuels des marchés sont-il décorrélés de la situation réelle de l’économie mondiale ? Il se pourrait en fait que la vérité soit un total mix de tout cela.

Première « mauvaise » nouvelle de la journée :

Partager

Le rebond durable ?

News Par 2012-02-20 Mots clés:, , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Nous assistons enfin à un rebond conséquent, depuis le dépassement de 3,350 points sur le CAC 40, niveau touché seulement à 3 reprises en 2012. Même si les volumes restent modestes depuis la fin de la semaine écoulée, le niveau de clôture de l’indice phare français (qui a pris 0.96% et atteint les 3,472 points) se situe à un seuil qui n’avait plus été atteint depuis le début du mois d’août 2011 et l’effondrement de l’ensemble des indices boursiers européens et nord américains.
Certes, les indicateurs en provenance d’outre atlantique semblent de bon augure, mais il en faut plus pour provoquer un rebond. La résolution, lente, pas après pas, du dossier grec, véritable serpent de mer de ces derniers mois, y est pour quelque chose, avec la validation très proche (NDLR: maintenant actée au 21/02/2012) du second plan de sauvetage de la Grèce, qui prévoit le versement d’une tranche d’aide de 130 milliards d’euros ainsi que l’effacement de 100 milliards de dette grâce à une forte décote de la part des créanciers privés (rappelons que sans cette aide, la Grèce ferait défaut le 20 mars). Du coup, les opérateurs n’accordent que peu d’importance à la stabilisation de la conjoncture en France, avec un indicateur du climat des affaires en France qui reste terne à 91 points, sous sa moyenne de longue période (100 points).
D’autres indicateurs sont plus réjouissants, notamment

Partager