Mots clés

finance de marché

Les marchés au plus haut et après ?

News Par 2013-03-11 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 La semaine dernière s’est terminée sur une note très optimiste, peut être même trop, au vu du niveau des principaux indices.

Petit tour d’horizon :

–         Dow Jones : clôture vendredi soir à 14,329.49 points (plus haut historique, au dessus des niveaux jusque là inégalés de l’été 2007, avant crise) ;

–         S&P 500 : clôture à 1,544.26 (niveaux proches des plus hauts historiques de l’été 2007) ;

–         Nasdaq Composite : clôture à 3,232.09 (encore très loin du niveau anormalement élevé dû à la bulle Internet de 1999-2000, mais tout de même bien au dessus du dernier record de l’été 2007, sous les 3,000 points) ;

Partager

Le MACD

Cours & Ressources Par 2012-03-05 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires


Le MACD est un indicateur technique populaire, assez puissant et relativement simple d’utilisation. Cet outil graphique représente tout simplement l’écart des moyennes mobiles par rapport au cours (voir l’article sur les moyennes mobiles, notamment la partie portant sur leur croisement) ainsi que leur moyenne exponentielle (ligne de signal) de part et d’autre d’une ligne 0. C’est le croisement du MACD et de la ligne de signal, de même que le franchissement de la ligne 0, qui donnent des indications d’achat ou de vente.

Partager

La security market line

Cours & Ressources Par 2012-03-01 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires


Introduction
Après avoir étudié l’efficient frontier et la capital market line (voir articles dans « Gestion d’actifs ») et après avoir abordé le calcul du risque et les notions principales en termes d’équilibre risk-return, il est temps de faire un point sur la security market line qui demeure une notion importante en finance de marché et en gestion d’actifs.
Pour rappel, la relation entre le risque et le rendement est mesurée par l’égalité suivante :

Soit : le rendement espéré d’un actif correspond au taux sans risque augmenté d’une prime de risque qui est égale au produit du Beta de l’actif en question et de la prime de risque (différence entre le rendement du marché risqué et le risk-free asset).
Nous avons vu que le Beta correspondait à la mesure du risque non diversifiable, le risque systématique (common risk). Le beta est le rapport entre la volatilité (risque) d’un actif et celui du marché, plus un Beta est élevé, plus l’actif en question est volatile et plus il est faible (voire négatif), plus l’actif sera considéré comme une valeur refuge contre un retournement du marché.

Partager

Investissements alternatifs

Cours & Ressources Par 2011-11-28 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

En plus des actions, des obligations et des autres instruments financiers dits « traditionnels » qui composent un portefeuille, on rencontre maintenant de plus en plus de stratégies moins conventionnelles qui font appel à des investissements dits « alternatifs », c’est-à-dire des matières premières, des fonds, de l’immobilier. Cependant ces actifs présentent des contraintes, notamment en termes de liquidité, d’analyse et de praticité d’investissement. Ils présentent aussi de nombreux avantages, parmi lesquels des rendements souvent plus attractifs que les investissements traditionnels, ainsi qu’une plus grande diversification des portefeuilles qui font appel à ces actifs.

Le but de cet article est de présenter simplement et brièvement les possibles types d’investissements moins conventionnels.

Les grandes catégories d’investissements alternatifs sont :

–          Les ETF

–          L’immobilier

–          Le Private Equity

–          Les Hedge Funds

–          Les matières premières

Partager

Les swaps

Cours & Ressources Par 2011-10-11 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Avec les forwards, les futures et les options, les swaps sont le quatrième grand type de produits dérivés les plus connus. Cet article les présente brièvement.

Un swap peut être défini par un contrat, passé entre deux parties, qui a pour but d’échanger une série de cash-flows futurs. Pour la plupart des swaps, l’une des parties va effectuer des paiements qui sont fonction d’un facteur aléatoire (par exemple un taux d’intérêt variable ou un taux de change), tandis que l’autre partie fera soit des paiements également déterminés par un facteur aléatoire, soit des paiements fixes.

Les swaps existent depuis longtemps, mais leur forme actuelle, standardisée et formalisée est plus récente.

Caractéristiques d’un swap

Partager

Les forwards

Cours & Ressources Par 2011-09-26 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , 1 Commentaire

Un Forward est un contrat passé entre deux parties (l’acheteur et le vendeur), dans lequel l’acheteur s’engage à acheter au vendeur un actif sous-jacent (ex : une action, une matière première ou encore une devise), à un moment futur précis et à un prix, prédéterminés au moment du contrat.

L’acheteur est généralement appelé « long » et le vendeur est appelé « court » ou « short ». On dit donc qu’on est court en dollars lorsqu’on est vendeur sur cette devise.

L’avantage d’un forward est que le prix est bloqué à l’avance, on peut donc se couvrir contre les futures variations de l’actif sous-jacent (appelé « underlying »). De plus, aucun échange monétaire n’a lieu lors du passage du contrat. Le contrat reste un engagement et le paiement n’aura lieu qu’au moment de la livraison du sous-jacent. Cependant, les forwards ont aussi des défauts. Malgré leur grande souplesse, puisqu’il s’agit de contrats de gré à gré, les forwards ont un désavantage principal : ils sont soumis

Partager

Risque, diversification et beta

Cours & Ressources Par 2011-09-08 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Grâce à plusieurs actifs, comme vu dans un précédent article, on peut diminuer le risque. Il faut ici entrer dans cet aspect plus en détails. Chaque actif supporte deux types de risques : le risque spécifique (independent risk, diversifiable risk), un risque qui est donc spécifique à chaque actif ; et le risque systématique (systematic risk, common risk), un risque qui pèse sur tous les actifs de manière générale et corrélée.

Exemples de risques spécifiques : risque que l’homme clé d’une société vienne à disparaître, risque que les produits de la société aient un défaut et soient rappelés.

Exemples de risques systématiques : risque d’envolée du prix du pétrole, ce qui vient augmenter les coûts de production, risque de crise économique.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’en détenant plusieurs actifs dans un portefeuille, on parvient à faire chuter et à terme à faire disparaître le risque spécifique à chaque société. Toutefois, le risque systématique affectant tous les actifs d’une manière égale, il ne peut pas être diversifié. Donc la diversification permet de faire disparaître une partie du risque, mais

Partager