En plus des actions, des obligations et des autres instruments financiers dits « traditionnels » qui composent un portefeuille, on rencontre maintenant de plus en plus de stratégies moins conventionnelles qui font appel à des investissements dits « alternatifs », c’est-à-dire des matières premières, des fonds, de l’immobilier. Cependant ces actifs présentent des contraintes, notamment en termes de liquidité, d’analyse et de praticité d’investissement. Ils présentent aussi de nombreux avantages, parmi lesquels des rendements souvent plus attractifs que les investissements traditionnels, ainsi qu’une plus grande diversification des portefeuilles qui font appel à ces actifs.

Le but de cet article est de présenter simplement et brièvement les possibles types d’investissements moins conventionnels.

Les grandes catégories d’investissements alternatifs sont :

–          Les ETF

–          L’immobilier

–          Le Private Equity

–          Les Hedge Funds

–          Les matières premières

Partager