C’est un séisme. Le referendum sur le Brexit a vu le YES l’emporter contre tout attente, à 52% contre 48% d’après les résultats communiqués en début de matinée le 24 Juin. Cette différence met à l’écart tous doutes quant à d’éventuelles erreurs statistiques : le Royaume-Uni a bien voté en majorité pour la sortie de l’Union Européenne.

La plupart des régions sont out, excepté les fiefs Européens que sont le grand Londres, l’Ecosse, mais également l’Irlande du Nord et Gibraltar.

Le résultat de tout cela ? Une sévère correction sur les marchés financiers. Depuis une semaine, ceux-ci étaient pourtant rassurés par plusieurs sondages favorables donnant le Remain gagnant avec 50.5 à 54% des votes. Les bookmakers donnaient également le camp du Remain largement gagnant. Plusieurs sondages de grande envergure ont également été commandés par d’importantes institutions financières et rendaient le même verdict. Enfin, les sondages à la sortie des bureaux de votes donnaient encore une fois le maintien dans l’UE gagnant encore hier soir.

Mais la volatilité a rapidement gagné les marchés.

Partager