Mots clés

marchés financiers

La note Investissement – Quid de l’or ?

Analyses & Conseils Par 2016-02-09 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires
DE L'OR ! Source: Fortune

DE L’OR ! Source: Fortune

 Alors que les tensions reviennent sur les marchés (ou plutôt continuent de plus belle) et que l’on observe logiquement une fuite des investisseurs, petits comme gros, vers la qualité (c’est à dire vers des actifs peu risqués mais par conséquent moins rémunérateurs), que penser des valeurs refuges comme l’or ?

L’or, vous vous en souvenez, avait été l’une des stars de la crise des subprimes et de la crise économique qui avait suivi, déclenchée par la crise immobilière puis financière venant des Etats-Unis (il faut toujours accepter un cadeau n’est-ce pas ?). Une belle évolution, à comparer avec celle de l’indice S&P 500 à la même période :

Partager

Performance de portefeuille T1 2014

Analyses & Conseils Par 2014-04-25 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

image1

Après un peu plus de trois mois depuis la dernière note trimestrielle, il est temps de faire le point sur le portefeuille passif conseillé dans la rubrique « outlook ».

Celui-ci suppose une non-intervention depuis les prises de position (long only) et aucun instrument de couverture n’est utilisé, de manière à évaluer la pertinence du stock-picking par rapport au contexte de marché, le but étant de réaliser une surperformance par rapport à un indice de référence utilisé comme benchmark (ici le SBF 120).

Le portefeuille actuel est composé de 27 titres, représentant en tout 7 secteurs : finance, industriels, santé, énergies et ressources naturelles, pharmacie, médias, automobile. Ces secteurs sont choisis en fonction des orientations arrêtées après une analyse macroéconomique menée de manière trimestrielle.

Ci-dessous figurent les performances du portefeuille :

Partager

Point marchés – la période post-stagnation

News Par 2013-12-05 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Après une trop longue période de stagnation qui a porté sur les nerfs de bien des investisseurs (il n’y a rien de pire que des cours flat), le marché a subi une consolidation assez notable il y a deux séances, avec une correction de près de 3% (plus forte baisse sur l’indice phare français depuis près de 3 mois). L’ensemble des indices est toujours tiraillé entre d’une part les bonnes nouvelles sur le plan économique (aux US, car en Europe il faut attendre un peu notamment en raison des deux malades que sont la France et l’Italie en termes de croissance et de climat des affaires) et le probable tappering (du moins attendu par le consensus dans les prochains mois). Il semble toutefois que les marchés commencent à sortir de la logique « bonne nouvelle = mauvaise nouvelle car tappering plus probable » ce qui constitue clairement une rupture au regard de la façon d’analyser les cours par la plupart des investisseurs depuis maintenant plus d’un an. Aujourd’hui alors que la politique de la Fed est attendue moins accommodante en raison des performances de l’économie américaine, la BCE prend le

Partager

Note de recherche T2 2013

Analyses & Conseils Par 2013-04-02 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre. Pour cette raison et pour continuer à refléter notre choix de mettre les marchés financiers à la portée du plus grand nombre, nous avons décidé de lancer une note trimestrielle pour refléter la situation macroéconomique, les opportunités d’investissement en fonction du contexte financier et de l’analyse fondamentale et technique, ainsi que les tendances sectorielles reflétant nos avis. Quatre fois par an, nous mettrons donc à disposition gratuitement une note de recherche rédigée en toute indépendance d’esprit et reflétant notre opinion et lui seul sur les marchés financiers avec un biais Europe – France.

S’adressant à un public international représentant une part croissante de notre audience et étant donné notre langue de travail, ces notes seront rédigées exclusivement en langue anglaise. 

Partager

Une journée en demi-teinte…

News Par 2012-07-10 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , 2 Commentaires

  Enfin, c’est le cas de le dire. Après de nombreux espoirs, les mesures de la BCE (baisse du taux directeur de 1% à 0.75%) n’auront pas eu les effets escomptés la semaine dernière. C’est donc un CAC 40 qui termine aujourd’hui en hausse de 0.59% à 3,175.41 points, mettant un point d’honneur à stopper 4 séances consécutives de baisse qui l’avaient fait passer de plus de 3,270 points à environ 3,150 points. Les échanges ont été surtout modestes en volume, de l’ordre de 2.5 milliards d’euros. La confiance n’est en effet pas revenue. Surtout en Europe, comme on le voit à la parité EUR/USD où l’euro s’échange actuellement pour à peine plus de 1.2254 dollar. Cependant, après l’accord européen concernant l’aide de la zone aux banques espagnoles (intervenu dans la nuit), le marché a plutôt répondu favorablement. En effet, dès la fin de ce mois, l’UE devrait verser environ 30 milliards d’euros à l’Espagne afin de soutenir ses banques. De plus, en signe d’apaisement, les ministres des finances de l’eurozone ont également accepté de donner un délai supplémentaire d’un an (soit 2014 au lieu de 2013) pour que l’Espagne signe un budget en déficit de moins de 3% de son PIB. Ces deux mesures ont eu pour effet de calmer quelque peu l’incendie

Partager

Pas plus de crise !

News Par 2012-05-14 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

« Les débuts de semaine se suivent et se ressemblent avec un plongeon des indices boursiers européens sur fond d’incertitude politique en Grèce et de tension sur les taux longs espagnols (6,3%).
Wall Street ouvre en repli mais sans afficher d’écarts spectaculaires puisque le ‘S&P’ qui cède 0,85% et le Nasdaq -0,95%… mais ce qui frappe davantage les esprits, c’est que le Dow Jones (-0,75% à 12.725Pts) aligne une 8ème séance de repli sur une série de 9.

Les matières premières sont entraînées vers de nouveaux planchers annuels avec un baril de pétrole qui décroche de -2% à 94,5$ et une once d’or qui chute de -1,5% à 1.560$ (sous le plancher du 30/12/2011 inscrit à 1.575$).

Les écarts à la baisse sur les actions apparaissent très similaires à une semaine d’intervalle avec un CAC40 qui lâche 2,55% à 3.050 points, tandis que le FTSE et le DAX reculent respectivement de -2,1%, la bourse de Madrid lâche de 2,8%, celle de Milan de -3,15%.
Les chartistes redoutent à présent l’enfoncement des 2.200Pts sur l’Euro-Stoxx50 qui perd 2,5% et se retrouve effectivement en situation délicate vers 2.193Pts.

Partager

Avis de tempête !

News Par 2012-04-23 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , 1 Commentaire

Après l’accueil mitigé réservé à l’étranger à propos des résultats du premier tour de l’élection présidentielle française, plusieurs tendances qui peuvent impacter l’actualité financière semblent émerger.

La première est bien sûr cette forte défiance, voire cette peur de la gauche de la part des opérateurs de marché. Cela est clairement montré par les tendances ce matin, avec des taux français qui se tendent (taux de l’OAT 10 ans qui se calme un peu par rapport à ses envolées de la mi-journée tout en s’inscrivant en hausse et en touchant les 3.089%, soit un niveau  qui reste relativement haut pour 2012 et qui rappelle les moments les plus noirs de la crise européenne), taux souveraines français qui sont donc à nouveau fortement décorrélés des taux allemands, qui demeurent la valeur refuge (d’ailleurs, en tenant compte de l’inflation, l’Allemagne se fait actuellement payer pour se financer grâce à des taux inférieurs à 1.65% pour le taux à 10 ans, ce qui est tout de même un comble et un fait inédit depuis la création de la zone euro : cela signifie que les investisseurs sont tellement averses au risque qu’ils préfèrent perdre de l’argent en investissant dans les souverains allemands). Les taux Italiens et Espagnols, à la faveur des tensions à nouveau d’actualité en Europe, continuent également à percer.

La baisse du CAC 40 qui a cette fois définitivement effacé la ruée haussière des 3 premiers mois de bourse sur 2012

Partager