Mots clés

produits dérivés

Le pricing des options

Cours & Ressources Par 2012-02-18 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

 Dans deux précédents articles, nous avons traité des options. Le premier était destiné à présenter ce produit dérivé, le second entrait plus en détails dans la technicité, avec les stratégies d’options, le calcul de la valeur d’une option et la parité put-call.
Cet article a pour but de présenter deux principales méthodes pour pricer une option, à savoir la méthode binomiale et le pricing de Black & Scholes.

Partager

Investissements alternatifs

Cours & Ressources Par 2011-11-28 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

En plus des actions, des obligations et des autres instruments financiers dits « traditionnels » qui composent un portefeuille, on rencontre maintenant de plus en plus de stratégies moins conventionnelles qui font appel à des investissements dits « alternatifs », c’est-à-dire des matières premières, des fonds, de l’immobilier. Cependant ces actifs présentent des contraintes, notamment en termes de liquidité, d’analyse et de praticité d’investissement. Ils présentent aussi de nombreux avantages, parmi lesquels des rendements souvent plus attractifs que les investissements traditionnels, ainsi qu’une plus grande diversification des portefeuilles qui font appel à ces actifs.

Le but de cet article est de présenter simplement et brièvement les possibles types d’investissements moins conventionnels.

Les grandes catégories d’investissements alternatifs sont :

–          Les ETF

–          L’immobilier

–          Le Private Equity

–          Les Hedge Funds

–          Les matières premières

Partager

Les futures

Cours & Ressources Par 2011-11-15 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Les futures, au même titre que les forwards, les options et les swaps, sont des produits dérivés. Ils sont assez proche des forwards, qui ont déjà été l’objet d’un précédent article.
Un contrat de futures est un contrat passé entre deux parties dans lequel une partie (l’acheteur), s’engage à acheter à la seconde partie (le vendeur), un actif sous-jacent ou un autre dérivé, à une date future et à un prix agréé au jour du contrat.
Cependant, contrairement à un contrat forward, un contrat de futures n’est pas privé (de gré à gré) et de ce fait totalement personnalisé. Au contraire, un contrat de futures est une transaction publique qui se fait sur un marché organisé. De plus, le contrat de futures est un contrat standardisé, qui porte sur un nombre de contrats donnés à un prix donné. Enfin, une position dans un contrat de futures peut être débouclée beaucoup plus facilement que pour un forward où il faut pour cela soit prendre une position contraire à la sienne, soit s’entendre avec un autre acheteur ou vendeur qui sera intéressé par la même transaction (ce qui est parfois difficile au vu de la forte personnalisation des contrats forwards). De par ces avantages forts, les contrats de futures constituent le produit dérivé le plus négocié et échangé du monde. Ils représentent même plus de 40% du volume global traité sur les marchés financiers.

Partager

Les swaps

Cours & Ressources Par 2011-10-11 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Avec les forwards, les futures et les options, les swaps sont le quatrième grand type de produits dérivés les plus connus. Cet article les présente brièvement.

Un swap peut être défini par un contrat, passé entre deux parties, qui a pour but d’échanger une série de cash-flows futurs. Pour la plupart des swaps, l’une des parties va effectuer des paiements qui sont fonction d’un facteur aléatoire (par exemple un taux d’intérêt variable ou un taux de change), tandis que l’autre partie fera soit des paiements également déterminés par un facteur aléatoire, soit des paiements fixes.

Les swaps existent depuis longtemps, mais leur forme actuelle, standardisée et formalisée est plus récente.

Caractéristiques d’un swap

Partager

Stratégies d’options

Cours & Ressources Par 2011-10-09 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Cet article, lié à un précédent article intitulé « Généralités sur les options », a pour but de donner une vue d’ensemble des stratégies d’options ainsi que des calculs les plus simples concernant le pricing de ces produits dérivés.

Nous avions vu que les options répondaient à deux principaux besoins des opérateurs de marché, à savoir se couvrir et spéculer. Pour réussir à faire cela correctement, il existe une multitude de stratégies qui consistent généralement à combiner des options afin d’atteindre un but particulier, plus fin que si l’on utilisait une simple option classique. Nous verrons ici les stratégies de base les plus courantes.

Par ailleurs, pour représenter graphiquement ces stratégies, il est nécessaire de connaître les bases en termes de valorisation des options. C’est également ce à quoi nous allons nous atteler dans cet article, en présentant les équations qui permettent de mesurer la valeur d’une position.

La valeur d’une option et sa représentation graphique

En fonction du type d’option (put ou call), les formules pour connaître la valeur d’une option diffèrent. Voici les équations les plus simples, utilisées pour connaître la valeur d’une option à la date d’exercice

Partager

Généralités sur les options

Cours & Ressources Par 2011-10-07 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires

Les options sont le produit dérivé le plus connu. Une option est un contrat dérivé qui procure à son acheteur le droit, mais non l’obligation, d’acheter ou de vendre un actif sous-jacent à un prix et à une date déterminée au moment du contrat. Le contrat est passé entre deux parties. La partie qui détient le contrat est l’acheteur, tandis que la partie qui donne le droit à l’acheteur est le vendeur.

–          Il existe deux types d’options : le put et le call. Une option qui permet de vendre un actif est un put (option de vente) et une option qui permet d’acheter un actif est un call (option d’achat).

Une option diffère des futures ou forwards de deux manières principales : d’une part, une option est plus flexible car son achat permet de bénéficier du droit (et pas de l’obligation) d’acheter ou de vendre le sous-jacent à un certain prix. D’autre part, à la différence des futures ou forwards qui ne nécessitent pas de payer une somme spécifique, une option à un coût que l’on appelle la prime (option premium).

Les options nécessitent un vocabulaire spécifique pour comprendre leur fonctionnement :

Partager

Les forwards

Cours & Ressources Par 2011-09-26 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , 1 Commentaire

Un Forward est un contrat passé entre deux parties (l’acheteur et le vendeur), dans lequel l’acheteur s’engage à acheter au vendeur un actif sous-jacent (ex : une action, une matière première ou encore une devise), à un moment futur précis et à un prix, prédéterminés au moment du contrat.

L’acheteur est généralement appelé « long » et le vendeur est appelé « court » ou « short ». On dit donc qu’on est court en dollars lorsqu’on est vendeur sur cette devise.

L’avantage d’un forward est que le prix est bloqué à l’avance, on peut donc se couvrir contre les futures variations de l’actif sous-jacent (appelé « underlying »). De plus, aucun échange monétaire n’a lieu lors du passage du contrat. Le contrat reste un engagement et le paiement n’aura lieu qu’au moment de la livraison du sous-jacent. Cependant, les forwards ont aussi des défauts. Malgré leur grande souplesse, puisqu’il s’agit de contrats de gré à gré, les forwards ont un désavantage principal : ils sont soumis

Partager