Pas si ésothérique : le calcul du PIB

Pas si ésothérique : le calcul du PIB

 Beaucoup de gens pensent que le PIB, la croissance, sont des notions totalement abstraites. Ce n’est pas vrai. Bien qu’imparfaites, ces notions ou plutôt ces grands agrégats macroéconomiques sont de bons indicateurs de performance (on parle de quantitatif, pas de qualitatif bien-sûr) de l’économie d’un pays. Ce n’est pas la donnée brute qui est si intéressante que cela (par exemple : le PIB de la France est de EUR 2,000 md ou bien la croissance Française est de 1% cette année), mais c’est bien la composition de ces indicateurs qui peut donner de précieuses informations sur la manière dont l’économie est gérée d’une part (si elle est pleinement libérée, si le poids du secteur public en fait plutôt une économie dirigée) et d’autre part sur les solutions à apporter pour relancer la machine le cas échéant.

Cet article va donc traiter de la manière dont on calcule le PIB.

Partager