Mots clés

wti

Evening Meeting – Le Point Marchés d’un monde qui change – 08/06/2016

Analyses & Conseils, News Par 2016-06-08 Mots clés:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Pas de commentaires
Un monde qui change : Pétrole, Taux négatifs, Brexit, mouvements sur le Forex... état des lieux !

Un monde qui change : Pétrole, Taux négatifs, Brexit, mouvements sur le Forex… état des lieux !

Bienvenue dans notre point Marché habituel pour l’Evening Meeting de début Juin. En pre-Brexit, il est temps de faire une revue des marchés, classe d’actifs par classe d’actifs.

Côté Actions

Du côté des equities, les marchés ont évolué en ordre dispersé la semaine dernière, les Etats-Unis restant largement dans le vert avec des gains hebdomadaires entre 0.3% et 1.4% selon les indices, les Dow Jones notamment proche de son record à 18,000 points. En Europe, mis à part Londres et Francfort, la performance hebdomadaire est restée négative avec environ 1% perdu en termes de capitalisation boursière pour la plupart dans grands indices. Les principaux sujets du moment sont restés principalement la croissance et les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, plutôt décevants, ainsi que les probabilités de nouvelle hausse des taux de la Fed.

Partager

In short – Les recos des banques et le pétrole

Analyses & Conseils, News Par 2016-05-17 Mots clés:, , , , , , , , , Pas de commentaires
Les recos inondent les marchés...mais sont-elles utiles ? Credits: Marketwatch

Les recos inondent les marchés…mais sont-elles utiles ?
Credits: Marketwatch

Le rebond des prix du pétrole depuis le mois de février n’a échappé à aucun investisseur averti. D’un plus bas atteint fin Janvier aux alentours de 28 dollars, le baril de pétrole Brent de la mer du Nord s’est inscrit dans une nouvelle tendance haussière, en rupture d’un double canal baissier de près d’un an et demi (interrompu à l’été 2015 par une brève tendance ayant fait passer le prix du baril de 42 à 53 dollars), en reprenant tout d’abord les 35 dollars avant de revenir sur les 30 en support fin Février. Une seconde période haussière jusqu’à fin Mars a ensuite amené le baril sur les 42 dollars, pour ensuite retrouver le support des 38.

Partager